Grand A le mag - 3 : Décembre 2018

NUMÉROS PRÉCÉDENTS

Collapse

Uncollapse

H-MerleR1.jpg Hugues Merle
GRAND-A-N2-schema.jpg Avons-nous bien conscience des services rendus par l'eau ?
Retour En avant

Zoom sur

Les services de l'eau

L’eau, sous ses formes solides (glace, neige) et liquides, participe d’une véritable continuité surface / sous-sol : présence visible en surface versus présence invisible, tout aussi forte, en profondeur (dans les sols et les roches). Le parcours amont - aval d’une goutte d’eau évolue sans rupture dans ce « continuum », au fil des circonstances, entre espaces de plein air et espaces souterrains. Des lieux éloignés de notre perception quotidienne et, pour le citoyen non spécialiste, difficiles à appréhender.


Pourtant l’eau, qui constitue près de 60 % du corps humain, est au cœur de toute forme de vie. Par toutes ses dimensions - eaux superficielles ou souterraines, eaux en mouvement ou immobiles, eaux sous forme liquide solide ou gazeuse - elle est la condition indispensable à notre bien-être. Un bien commun qui s’exprime par les services centraux qu’elle rend à l’Homme :


  • Un service d’approvisionnement qui, de manière évidente, s’incarne dans la capacité à fournir une ressource en eau potable de qualité et en quantité suffisantes. Cette capacité tient à l’ensemble des « réserves » d’eau stockées en surface ou dans le sous-sol, réserves soumises aux aléas du climat et des précipitations annuelles sous forme de neige et de pluie. Ainsi :
  • les glaciers alpins, réserve d’eau sous forme solide venant tamponner les effets des périodes de sécheresse drastiques (cf. les Alpes souvent présentées comme un « château d’eau ») ;
  • les nappes d’eau souterraines, alimentées par les infiltrations dans le sol, soit directement après une précipitation (nappes karstiques notamment), soit après un trajet en surface (nappes d’eau alluviales liées aux grandes rivières).
  • Un service écologique de régulation des écosystèmes aquatiques permettant le maintien d’une vie diversifiée, animale et végétale, dans les cours d’eau, les lacs, étangs et autres zones humides. Cette vie est en équilibre fragile, en interaction directe avec les prélèvements et les rejets effectués par l’Homme.
  • Un service de rafraîchissement intrinsèquement lié, dans la grande région grenobloise, à l’adaptation au changement climatique et ses corollaires néfastes, les périodes de canicules probablement de plus en plus fréquentes et intenses à l’avenir.
  • Un service culturel, esthétique et de ressourcement, lié à la perception que l’Homme a de son environnement : environnement naturel avec les paysages offerts par les rivières, lacs de plaines et de montagnes, marais et tourbières… Autant qu’environnement urbain, avec la présence de l’eau en ville : présence à la fois souhaitée mais pourtant, bien souvent, historiquement refoulée.
  • Un service récréatif, pour satisfaire les multiples pratiques de loisirs aquatiques.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

__Logo1_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même