Grand A le mag - Juin 2018

NUMÉROS PRÉCÉDENTS

Collapse

Uncollapse

Expo-maquette-plan-Bernard.JPG

La frise chronologique en vidéo

Entretien avec Dorian Martin, chargé d’études territoires / urbaniste à l’Agence d’urbanisme

Henry Bernard

[...] La petite cité en pleine mutation […] passe brusquement de l’enfance à l’âge adulte. Chaque année il s’y construit 4 000 à 5 000 logements et l’on y dénombre 6 000 voitures nouvelles.

Henry Bernard, Revue Urbanisme, n°60, 1963

Entretien avec Philippe Auger, directeur de l’EP SCoT de la Grande Région de Grenoble

Paroles de Philippe Auger

Nous sommes très attachés à la collaboration avec l’Agence d’urbanisme dans le sens où elle est tout à la fois un bureau d’études apportant de l’expertise, mais aussi en capacité de développer des visions plus prospectives… […] L’Agence apporte sa compétence technique tout en étant à l’écoute des signaux forts et faibles émis par nos territoires et nos sociétés. Une analyse qui permet de construire des documents de planification qui ne sont pas hors-sols, mais au contraire bien en phase avec les réalités des territoires et en capacité de proposer à ces derniers des orientations stratégiques d’avenir.

Retour En avant

50 ans d'Agence

Du Plan Bernard...


La maquette du Plan Bernard : une première vision intercommunale de l’urbanisme grenoblois en 1965. Réhabilitée, elle est exposée à l’Agence qui a fêté ses 50 ans en 2017.


Clin d’œil du calendrier, la maquette du plan Bernard a été exhumée des greniers de l’Agence, rue Lesdiguières, au moment où celle-ci est mobilisée, entre autres missions, pour élaborer le Plan local d’urbanisme intercommunal de Grenoble-Alpes Métropole.


Ce premier projet d’aménagement urbain grenoblois à l’échelle intercommunale a été dessiné sous la direction d’Henry Bernard, architecte – urbaniste parisien, grand prix de Rome 1938, au sein de l’Atelier d’urbanisme de la ville de Grenoble, entre 1963 et 1966. La maquette, nettoyée et restaurée, ne représentait qu’une partie du Plan directeur du Groupement d’urbanisme de Grenoble. Le travail collégial de recherche et de synthèse entrepris au sein de l’Agence a permis de retracer son histoire, sa finalité et son devenir dans la période qui a précédé les Jeux olympiques de Grenoble. Ce précieux patrimoine, témoin de l’époque où « l’urbanisme de maquette » voulait imposer ses visions fonctionnalistes, est exposé dans les locaux de L’Agence.


entretien avec Dorian Martin paroles d'Henry Bernard


...Au SCoT de la grande région grenobloise, en passant par le SDAU (1973) et le schéma directeur (2000)


La véritable naissance de l’Agence, peu après sa création en 1967, pourrait être datée en 1973, au moment où l’AUAG (agglomération grenobloise) devient AURG (région grenobloise) et se dote de son statut associatif. Elle vient de tracer la nouvelle organisation de l’espace urbain grenoblois, en quelque sorte la révision du Plan Bernard, dans le Schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme qui porte sur 115 communes de la région grenobloise. Le premier étudié par une agence d’urbanisme en France !


Un autre grand tournant a été le lancement du chantier du Schéma directeur qui a permis d’adosser l’Agence à l’ensemble de son territoire, désormais élargi à 157 communes. Une avancée décisive - voire une refondation - pour l’Agence qui s’affirme comme « un acteur généraliste porteur d’une vision transversale des territoires » selon son directeur d’alors, Jacques Rambaud. Avec le Schéma directeur, fruit d’une démarche coopérative très féconde, émerge le concept de pluri-intercommunalité, que l’on retrouvera à bien plus large échelle avec l’élaboration du SCoT de la région urbaine grenobloise, l’un des plus vastes de France (aujourd’hui SCoT de la Grande Région de Grenoble), approuvé en décembre 2012. C’est un long et riche parcours, que Philippe Auger, actuel Directeur de l’EP SCoT (après avoir dirigé le syndicat mixte du Schéma directeur) a tenu à retracer, en rendant hommage à plus de 20 ans de collaboration avec l’Agence.


Jean-Frébault, dans ses propos autobiographiques, se souvient des années 70 :

« C’est la grande époque de développement des nouvelles équipes pluridisciplinaires (…) Il n’existe à l’époque qu’une dizaine d’agences, la plus emblématique étant celle de Grenoble, une agence pionnière, véritable laboratoire d’innovation. »


entretien avec Philippe Auger paroles de Philippe Auger

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

__Logo1_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même