Grand A le mag - 3 : Décembre 2018

NUMÉROS PRÉCÉDENTS

Collapse

Uncollapse

IMG_20181211_172542.jpg Didier Georges

Projet Risk : une approche novatrice, pluridisciplinaire et internationale

terrains_risk.jpg
Terrains d’études du projet RISK

Les 5 terrains d‘études du projet RISK © Service Communication – ComUE Univ. Grenoble Alpes

harmaliere1.jpg
Glissement de terrain de l’Harmalière sur la commune de Sinard dans le Trièves © ISTERRE- D. Jongmans
harmaliere2.jpg
Glissement de terrain de l’Harmalière sur la commune de Sinard dans le Trièves © Google Image - laboratoire ISTERRE –UGA-CNRS
photo_DIDIER-Georges.jpg
Bandeau du site web du projet © Service Communication – ComUE Univ. Grenoble Alpes

Les 5 terrains d‘études du projet RISK © Service Communication – ComUE Univ. Grenoble Alpes

Retour En avant

Anticiper et gérer dynamiquement les risques pour un monde plus résilient

Les risques naturels et leurs conséquences souvent catastrophiques et meurtrières constituent aujourd’hui une préoccupation majeure, tant au niveau international, que national et local. Les catastrophes naturelles font aujourd’hui près d’un million de morts, plus de 10 millions de sans-abris et coûtent plusieurs centaines de milliards d’euros par an.

Une prise de conscience à la hauteur des défis ?


La prise de conscience par les états, les collectivités territoriales et les citoyens de l’importance de développer une vraie politique de prévention et de gestion des risques gagne partout du terrain dans un contexte de changement climatique aux impacts croissants. Cependant, les récentes inondations qui ont violemment frappé le département de l’Aude le 17 octobre dernier, tout comme le récent séisme accompagné d’un violent tsunami aux Célèbes en Indonésie, ont montré de manière spectaculaire, bien sûr avec des facteurs d’échelles et des impacts humains très différents, qu’il était non seulement nécessaire de renforcer les outils de prévention de risques de catastrophes, mais aussi de développer les outils d’information, de conseils et d’aide aux personnes confrontées à une situation de crise émergente ou avérée.


Il s’agit aussi de combattre l’illusion, encore largement répandue, qu’une cartographie la plus exhaustive possible des vulnérabilités, effectuée à un instant donné, conduisant au développement de plans de prévention basés sur des scénarios probabilistes, suffira pour apporter une réponse définitive au problème de la sécurité des citoyens.


Informer les personnes et les organisations, développer une véritable culture de la prise en compte de la réalité des risques et de leur nature fortement imprévisible, renforcer la capacité à affronter, tant au niveau individuel que collectif, une situation catastrophique, ou encore être en capacité de détecter des événements précurseurs sources de catastrophes potentielles, constituent autant de défis encore largement à relever.


Le projet RISK pour des approches réellement globales, interdisciplinaires et innovantes


C’est dans ce contexte général, qu’a été initié en 2016-2017 un projet de recherche interdisciplinaire, intitulé RISK@Univ.Grenoble Alpes et rassemblant une centaine de chercheurs issus de 15 laboratoires de la Communauté Université Grenoble Alpes, relevant des sciences humaines et sociales, des sciences de l’information et des systèmes, des géosciences et des sciences de l’ingénieur. La collecte et le traitement de données largement hétérogènes, la modélisation de phénomènes physiques et des comportements humains complexes, l’aide à la décision multi-objectifs, l’évaluation ou la définition de schémas de gouvernance du risque, nécessaire à la mise en œuvre d’approches réellement globales et interdisciplinaires, constituent les enjeux scientifiques du projet.


Le projet met l’accent sur une approche scientifique innovante pour faire face aux verrous suivants : gérer l’hétérogénéité des données avec une approche participative ; intégrer les évènements rares ou émergents et les effets en cascade ; passer d’une approche de gestion des risques statique/réactive à une approche dynamique/proactive ; bâtir des stratégies adaptées de diminution des risques de catastrophes, notamment à partir d’une évaluation pertinente des vulnérabilités et des cultures locales, et proposer des outils de communication innovants pour mieux gérer le risque et renforcer la culture du risque. Il vise à devenir un interlocuteur privilégié des acteurs de la gestion des risques en France et à l’étranger en particulier sur 5 sites d’études choisis en lien étroit avec le monde économique, les pouvoirs publics, les organisations humanitaires, et les réseaux universitaires ou les centres de gestion du risque. Nous avons ainsi choisi de travailler localement avec l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise et plusieurs sites du massif alpin, à Haïti, au Népal, au Pérou et au Liban dans la région de Beyrouth.


Le projet a bénéficié fin 2017 du soutien du programme interdisciplinaire de l’IDEX grenoblois et a démarré ses activités en janvier 2018. Au cours de cette année, nous avons poursuivi la réflexion sur la manière de mener des recherches interdisciplinaires et nous avons recruté les onze premiers doctorants du projet intégralement financés par l’IDEX. Avec neuf doctorants de nationalité étrangère, le projet confirme son attractivité et sa dimension fortement internationale.


Vers la mise en place d’un Institut de gestion des risques

Nous comptons beaucoup sur la dynamique scientifique du projet RISK@Univ. Grenoble Alpes pour réussir la mise en place d’un Institut de gestion des risques. Notre objectif est de contribuer fortement à la structuration et à la visibilité de la future Université intégrée Grenoble Alpes autour de la question des risques, en constituant un consortium scientifique unique en France. Cet institut contribuera à la valorisation de la recherche auprès des acteurs et décideurs concernés. Il aura également vocation à renforcer l’offre de formation interdisciplinaire de cadres et managers du risque.


vidéo : entretien avec Didier Georges

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

__Logo1_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même